Magazine

C'est bon pour la santé : Soyons gourmands ! - Bretagne Durable Hors-série - n°7 - printemps 2015

4,50 €

Sommaire: 

Décryptage

  • Marc Veyrat : "Manger pour vivre mieux !"
  • Jacques Puisais : "Il faut cultiver sa gourmandise"
  • Professeur Joyeux : "Réapprenons à cuisiner"
  • Hervé This : "Nous parvenons à créer de nouveaux goûts"

40 Recettes

40 recettes, mettant à l'honneur des produits locaux et de saison, vous sont proposées par des chefs renommés, mais aussi des associations et des citoyens.

Sucré ou salé, le plaisir de déguster, autour d'un verre, en toute simplicité. Bon appétit !

Pour vous guider dans vos choix de vin, Annie -Françoise Crouzet, maître sommelier, vous propose ses accords Mets et Vins harmonieux. Découvrez les yeux fermés sa sélection, même si "bien d'autres possibilités avec des vins similaires sont possibles". Santé !

Art et culture

Bretagne Durable a sélectionné pour vous quelques ouvrages pour pousser plus loin la réflexion autour de l'art de bien manger.

Édito: 

Et si la gourmandise n’était pas un si vilain défaut que certains l’affirment ? Amis gourmand-e-s, cette édition spéciale est un plaidoyer pour une saine gourmandise ! A travers une quarantaine de recettes saines, bio, locales, de saison, vous retrouverez à la fois des grands noms de la cuisine, tel Marc Verrat ou Olivier Roellinger, ainsi que des associations, des restaurants engagés, des producteurs ou des entreprises qui partagent les valeurs de cette éco-cuisine à laquelle nous croyons, que nous défendons. Changer l’assiette pour changer notre regard sur l’alimentation et se nourrir autrement, comme l’affirme le
Professeur Joyeux dans ces colonnes, c’est l’autre enjeu majeur de ce hors-série qui sort à l’occasion de la semaine du développement durable. Et montrer ainsi qu’une alimentation saine, tantôt végétarienne, tantôt sans gluten, peut offrir un véritable feu d’artifice gustatif, un flot de plaisir et de convivialité à table, pour un repas à partager sans modération. Et à accompagner d’une boisson qui résonne avec les mets sélectionnés. Comme le disait le chef Joël Robuchon : « Et bon appétit, bien sûr ».

Actualités

Restauration bretonne en transition

Par Amaëlle Olivier

L'alimentation est au cœur de nos vies. Nous y consacrons en moyenne 3h25 par jour selon l'INSEE entre la préparation et la dégustation. A raison des sacro-saints 3 repas par jour français, cela représente un nombre conséquent d'occasions d'utiliser notre vote de consomm'acteur ! Pas étonnant, dès lors, de voir se multiplier les initiatives de restauration citoyenne, solidaire et écologique ! En voici quelques représentants bretons.

 

Le Coucou Rennais, manger solidaire

Local, anti-gaspi, inclusif et solidaire, le Coucou Rennais est une jolie bulle en transition où aller déguster de bons petits plats, en accord avec notre conscience et dans la convivialité !La spécialité du Coucou ? Les « plats suspendus » afin de pousser encore un peu plus loin la solidarité (le café est déjà à prix libre...) Comment ça marche ? En décidant de payer un peu plus que sa note, chaque client qui le souhaite cofinance un repas gratuit pour un autre client qui en aurait besoin. On peut donc apercevoir à l'entrée, une belle guirlande de pinces à linge qui liste les repas en attente… Mais ce n'est pas tout : En entrant, on découvre d'abord une salle aménagée de bric et de broc, toute en « récup' », et les tables individuelles sont limitées. Ici, on privilégie les longues tables où s'asseyent des groupes distincts, encourageant les rencontres et l’échange. L'offre de repas s'adapte à tous les goûts, des assiettes omnivores au végétalisme, tout est représenté afin que chacun y trouve sa place.  

www.coucourennais.fr 

 

Le Bistrot de l'île (de Nantes), manger engagé

Récemment, les repas au Bistrot ont pris une nouvelle dimension engagée puisque le menu propose désormais des plats presque exclusivement végétaliens, l'occasion de découvrir une cuisine différente, savoureuse et pleine de sens, à la fois plus respectueuse de l'environnement et des êtres sensibles. Le Bistrot, c'est une équipe qui allie la passion de la cuisine et la volonté de faire découvrir une autre manière de manger. Parce que cuisiner est un acte généreux de partage, il est important de le faire avec des ingrédients de qualité. C'est pourquoi Jan et Christelle privilégient aussi le bio et le local.

wwww.le-bistrot-de-ile.bogspot.fr 

 

La Cantoche, à manger pour tous

Lancée par le financement participatif, grâce à Kengo.bzh, La Cantoche ouvrira ses portes le 14 mars prochain. Il s'agit d'un projet brestois de cantine associative solidaire et zéro gâchis. A partir du constat que les associations d'aides alimentaires distribuent des aliments crus à des gens n'ayant pas toujours la possibilité ou les compétences de les cuisiner, des bénévoles souhaitent offrir un espace où venir déguster un repas chaud pour rien ou presque, en fonction des revenus. Rompre l'isolement et valoriser les déchets alimentaires encore utilisables pour en faire des repas solidaires, ce sont les objectifs de cette cantine associative qui s'installe au 204, rue Jean Jaurès, à Brest.

www.lacantochebrest.com 

 

Jamy Gourmaud : « Bien se nourrir ne doit pas être une prise de tête »

Le 20 juin dernier, Jamy Gourmaud, animateur historique de « C'est pas sorcier ! » était de passage à Rennes. Lors d'une intervention à la fois ludique et interactive, ce fin pédagogue, qui démocratise la science depuis plus de 20 ans, s'est penché sur l'équilibre alimentaire et l'activité physique. Ou comment satisfaire les besoins premiers de notre corps en n'oubliant pas le plaisir ni l'environnement. Interview sonore de Virginie Jourdan.

Pour aller plus loin sur le sujet de l'alimentation, lisez notre nouveau numéro hors-série consacré à la gourmandise