carotte sauvage

La carotte sauvage : ses principales caractéristiques

Les carottes sauvages sont des plantes que l’on rencontre souvent au bord des chemins, du moins pour ceux qui arrivent à les reconnaitre. Ces plantes peuvent assi bien pousser sur les lisières de culture et dans la forêt si elles sont bien exposées au soleil. Comestibles, la racine et les graines de la carotte sauvage sont d’un délice incomparable. Dans un potager ou poussant de manière sauvage, l’espèce possède de nombreux atouts. Allons faire un petit zoom sur le sujet.

Qu’est-ce que la carotte sauvage ?

La carotte sauvage est une plante d’une hauteur de 30 cm à 1 m, faisant partie de la famille des Apiacées. Elle est caractérisée par un feuillage découpé et des tiges velues, avec une racine pivotante charnue d’une couleur blanche ou violacée.

Les carottes sauvages commencent à fleurir au cours de leur 2ème année de croissance. Les fleurs sont d’une couleur blanche formant une ombrelle constituée de 20 à 30 ombellules. Au centre de l’ombrelle se trouve une fleur pourpre.

Arrivées à maturité, les fleurs blanches offrent des graines épineuses. Pendant la saison hivernale, l’inflorescence se referme en une sorte de nid.

Quand et comment manger la carotte sauvage ?

La récolte des carottes sauvages se fait au cours de la première année, à peu près à la fin du premier été de croissance. Après cette période, la plante va devenir trop lignifiée et composée de trop de fibres pour être comestible.

Il est tout à fait possible de la manger crue ou cuite, selon vos préférences. Avec une saveur plus marquée que celle des carottes classiques, la carotte sauvage va apporter beaucoup de fraîcheur et de douceur à vos plats.

Fleur carotte sauvage

Les fleurs

Les fleurs sont un ingrédient décoratif très apprécié. Avec leur léger parfum très frais, elles intègrent parfaitement les salades crues.

Les graines

Les graines doivent être récoltées pendant qu’elles sont encore toutes vertes. Cette partie de la plante est surtout utilisée pour parfumer les pains, les pâtisseries, mais aussi les confitures et les soupes.

La destruction de la carotte sauvage : Comment faire ?

La première question qui vous vient à l’esprit est sûrement : Pourquoi détruire les carottes sauvages ? Eh bien, comme toutes les plantes sauvages, les carottes poussent sur n’importe quel type de sol.

La plante peut alors envahir les cultures, surtout les plantes fourragères, le soja et les maïs. Très nuisible, il est essentiel de s’en débarrasser surtout si sa présence commence à dominer votre potager.

Les carottes sauvages présentent :

  • Une grande résistance à l’enfouissement ;
  • Une capacité de propagation à grande vitesse ;
  • Un développement au détriment des autres plantes ou cultures, absorbant tous les nutriments.

Les méthodes efficaces pour se débarrasser de la plante

Pour éviter cela, un dépistage fréquent s’impose pour pouvoir arracher avec minutie ou tondre avant la période de floraison. C’est de cette manière que la dispersion des semences sera fortement réduite.

Si la présence devient un problème, un labour approfondi du sol est nécessaire au moins deux fois par an pour stopper son cycle végétatif. Un sarclage par an peut aussi être efficace pour éviter à la plante de proliférer.

Une autre méthode : utiliser des produits phytosanitaires. Cette technique est surtout utilisée en automne et au printemps.

Comment différencier la carotte sauvage de la ciguë ?

La carotte sauvage est nommée ainsi de par ses feuilles et sa racine qui sont ornées d’un léger parfum de carotte. Les graines, quant à elles, ont une odeur de poire.

Attention à ne pas la confondre avec des plantes sauvages comme le cerfeuil, les berces ou encore les ciguës, ces dernières étant très dangereuses.

La ciguë est une plante toxique qui pousse dans les endroits très frais, les haies, les friches et les décombres, avec une racine pivotante, une tige lisse et un solide. Elle est facilement reconnaissable grâce à ses feuilles qui dégagent une forte odeur d’urine de rongeur.

Presque identique à la carotte sauvage, pour distinguer les deux plantes, il suffit de froisser les feuilles. Si dans un premier temps vous sentez une odeur de carotte, il s’agit de la plante comestible, par contre s’il s’agit d’une odeur d’urine, éviter d’en prendre, c’est du poison.

 

fleur blanche carotte sauvage

Que peut provoquer une consommation de ciguës ?

Les réactions peuvent varier de manière considérable selon le lieu de culture. Chez les oiseaux, les effets sont plutôt bénins, alors que les vaches et les moutons y sont plus sensibles.

Chez l’homme, la consommation de cette plante toxique peut entrainer de graves troubles au niveau du système nerveux et surtout du système respiratoire. Les problèmes de santé peuvent mener directement à la paralysie des membres, voire même la mort.