La_reine_des_prés:_une_plante_magique

La reine des prés: une plante magique

 

Connu sous l’appellation Filipendula ulmaria, la reine des prés est une plante de filipendule avec des petites fleurs crème de parfum suave. Il s’agit d’une plante médicinale ayant des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques, que l’on utilise pour soigner le rhumatisme. En général, le conditionnement se fait sous forme de gélules ou comprimés. Découvrons ensemble la reine-des-prés, une plante magique.                            

Qu’est-ce que la reine des prés ?

Présentation

Une plante de grande taille avec des tiges rougeâtres, la reine des prés mesure 60 cm à 2 mètres de hauteur. Une plante herbacée et vivace qui fleurit en début d’été. Ses fleurs blanches se disposent en grappes, dont l’odeur dégage un agréable parfum. Ses fruits sont à l’origine de son ancien nom « Spiare Ulmaria », à cause de celles-ci qui s’enroulent en hélice. 

Où pousse-t-elle ? 

La reine des prés ou ulmaire est une plante appartenant à la famille des rosacées et est originaire d’Europe centrale et septentrionale. On la retrouve également en Asie occidentale et en Amérique du Nord. Elle est cependant encore méconnue en méditerranée, pourtant en France elle très connue du public. En outre, cette plante pousse dans les lieux humides, tels le long des rivières, des ruisseaux, et des berges, mais aussi des fossés et des marécages.

Quels sont les bienfaits de la reine des prés ?

L’une des vertus thérapeutiques de la reine des prés est anti-inflammatoire, raison pour laquelle on l’appelle « aspirine végétale ». En effet, elle est considérée comme une bonne alternative à l’aspirine, car elle soulage efficacement les douleurs. Aussi, elle ne possède pas d’effets indésirables gastriques comme ce médicament. Elle possède par la même occasion des vertus diurétiques et est souvent utilisée pour des régimes minceur. Elle a une capacité de rétention d’eau et favorise le drainage en éliminant les toxines du corps. Des études ont cependant démontré ses vertus antibactériennes, du fait qu’elle agit contre les activités bactériennes contre divers pathogènes humains. 

Quels sont les effets indésirables de la reine des prés ?

Dans le respect des quantités préconisées, la reine-des-prés engendre peu d’effets secondaires, à savoir des troubles digestifs ou des vomissements. Des symptômes qui se montrent très rarement chez les individus en traitement. Toutefois, les personnes allergiques ou intolérantes à l’aspirine ne devront pas prendre la reine des prés. À cela s’ajoutent les femmes enceintes et en allaitement, vue qu’aucune donnée exacte n’y figure. 

Comment cultiver et entretenir la reine des prés ?

Culture

Avec un sol humide, situé près d’un plan d’eau ou d’un cours d’eau, peut pousser la reine des prés. Sa capacité à s’adapter facilement presque à toute la qualité du sol fait qu’elle soit facile à cultiver. D’ailleurs, sa plantation peut être à plant unique ou par groupe de trois sur une bordure mouillée sans pour autant aller vers un plan d’eau inondé. 

Entretien

La reine de près aurait juste besoin d’un arrosage régulier, notamment durant la saison de croissance, c’est-à-dire du printemps à l’automne. Dès l’apparition des premières graines brunes, il est primordial de commencer à retirer l’inflorescences. Durant l’été, taillez en totalité la plante pour permettre aux nouvelles pousses d’apparaître. À la fin de la période hivernale, le coupage au ras du sol de la plante est nécessaire. 

Récolte

Dès le début de la floraison, entre juin et juillet, commence la cueillette de la reine des prés. À cette période, les prairies sont tout à fait inondées près des sources et des rivières. Avec leur parfum suave, les fleurs sont les premières à récolter, puis vous passerez par les feuilles et les racines. 

Consommer la reine des prés : nos conseils

Compléments alimentaires : gélules ou ampoules, à vous de choisir

Généralement utilisée en phytothérapie, la reine des prés se trouve ainsi sous une poudre totalement sèche micronisée ou cryobroyée. La sommité de la fleur de la plante ainsi que l’extrait sec en forme de nébulisât constituent cette poudre. Dans les deux cas, le conditionnement se fait en gélule, mais elle se décline également sous forme d’ampoules ou de teinture mère. Voici en ce qui a trait à la posologie :

  • 400 à 600 mg, trois fois par jour au moment des repas si gélules ;
  • 3 ampoules par jour au moment des repas, pour les ampoules ;
  • 6 à 12 ml par jour, en 2 à 3 prises, en cas de prise de teinture mère.

Infusion de reine des prés : comment faire ?

Les tisanes sont conditionnées en sachets et se caractérisent par une partie des sommités fleuries. En fonction du mal à traiter, les préparations peuvent s’associer à d’autres plantes, toujours sous forme de tisanes. De même, des mélanges de poudres et d’extraits secs en gélules sont aussi possibles. À propos de la posologie en infusion : 1 à 2 cuillères à soupe (2,5 g à 5 g) pour 250 ml d’eau bouillante, à boire 2 à 3 fois par jour.