Les_bienfaits_du_psyllium_sur_la_santé

Les bienfaits du psyllium sur la santé

 

 

Le psyllium ou Ispaghul de son nom français est une plante qui fait partie de la famille des plantaginacée. Psyllium est le nom anglo-saxon, mais elle est connue sous bien d’autres appellations : plantin psyllium, herbe à puces, œil de chien, etc.

 

Qu’est-ce que le psyllium ?

Quand on parle de psyllium, on fait référence à la graine de la plante que l’on appelle « plantain des Indes ». On l’utilise depuis des siècles par de nombreuses civilisations de nombreux pays. Afin de lutter contre certains maux comme la constipation, l’OMS, l’ESCOP, et L’EMEA préconise de prendre du psyllium.

Origines et présentation

Depuis plus de 10 siècles avant J.C, les médecins égyptiens l’utilisaient déjà pour des traitements contre la constipation chronique (si on avait du mal à aller à la selle), et même pour traiter des infections des voies urinaires ainsi que rénales. En Asie, on l’utilisait contre la toux. En Europe, beaucoup l’utilisaient pour traiter des articulations enflées et douloureuses. Au Yémen, on s’en servait pour des pansements qui guérissaient les furoncles ainsi que les ulcères.  

Les différents types de psyllium

On a deux types de psyllium. Il ne faut pas confondre le psyllium blond originaire d’Inde, et le psyllium noir qui vient du bassin méditerranéen et du Moyen-Orient. Leur différence se trouve surtout dans la teneur en  mucilage. Le psyllium blond en contient 30 % pour 10 à 11 % pour le psyllium brun. 

Avantages et inconvénients du psyllium

Le psyllium est connu pour ses bienfaits sur la santé. On l’utilise surtout en tant que laxatif naturel. Mais cette plante a également des effets secondaires pour la santé.

Avantages sur la santé

Le psyllium a beaucoup de bons effets sur la santé. En voici quelques-unes que nous pouvons citer :

  • Les graines de psyllium peuvent être aussi efficaces que du jus de pruneau dans le transit intestinal. Vous pouvez traiter des problèmes de constipation et de selle liquides, même si ces deux problèmes sont totalement opposés.
  • Le mucilage peut capturer l’eau et aide les selles à devenir plus solide. Elle est donc très efficace contre les diarrhées. À la fois riche en fibre, le psyllium participera à l’équilibre du microbiote intestinal.
  • Selon des études sur le diabète de type 2, on a remarqué que consommer du psyllium diminuerait la glycémie.
  • Le psyllium a également un effet coupe-faim, on aura donc un sentiment de satiété.
  • Il limite les risques de maladies cardiovasculaires : la fibre du psyllium a la capacité de diminuer le mauvais cholestérol.

Inconvénients et effets secondaires intestinaux

En tant que remède naturel contre la constipation (pour ramollir les selles), il est tout à fait convenable pour toutes personnes présentant des troubles de l’intestin.  Son usage est pourtant contre-indiqué chez les personnes qui ont du sang dans leurs selles. Il entraîne les ballonnements ainsi que des flatulences.  

Dans quelques cas, la consommation de psyllium peut empêcher d’assimiler certaines substances. Vous devez donc éviter d’en prendre dans les deux heures suivant l’administration d’un médicament bêtabloquant, antiépileptique ou des compliments alimentaires (vitamine B12 et sels minéraux).

Pourquoi privilégier un psyllium bio ?

Le mieux est de privilégier la prise de psyllium bio, car il vient surtout du mucilage qui est présent sur son enveloppe. C’est une fibre végétale qui est constituée de cellulose et d’hémicellulose. Cette fibre est très hydrophile, donc elle augmente de volume quand elle est en contact avec de l’eau. Le mucilage possède des propriétés apaisantes et adhésives.

Comment consommer le psyllium ?

Vous pouvez consommer l’ispaghul sous forme de poudre ou de graines. Si  vous avez une préférence pour les graines, vous devez les tremper quelques heures dans de l’eau. En ce qui concerne la poudre, vous pouvez la diluer dans ce que vous voulez : de l’eau, de la soupe, du jus de fruit, des yaourts, etc.

Le dosage à respecter

En ce qui concerne le dosage que vous devez impérativement respecter, l’ESCOP conseille de prendre 2,5 à 40 g par jour. Vous ne devez pas non plus dépasser les 13 g par prise. Selon les cas, voici les doses à respecter :

  • Pour la diarrhée : ente 2,5 à 10 g par jour, jusqu’à 40 g ;
  • Pour la constipation : une c.à.s de psyllium pendant le matin et le soir, pour une durée de 2 à 3 jours ;
  • Pour le côlon irritable : diluez 10 g de poudre dans un verre durant 2 à 3 jours ;
  • Enfin, pour nettoyer le côlon, 5 à 10 g de psyllium dans 100 ml d’eau est amplement suffisant pendant 2 à 4 fois jours, pour une durée de 3 jours à une semaine.
  • Notons que la posologie pour l’enfant de 6 à 12 ans est la moitié du dosage de celui de l’adulte.

Idées de recettes au psyllium

En fait, l’avantage du psyllium c’est que vous pouvez l’utiliser tant dans des recettes salées que sucrées, et même en accompagnement. Quelques recettes au psyllium que vous pouvez essayer sont la recette du pain sans gluten au psyllium, ou de pain au lait sans psyllium. Pourquoi ne pas fondre littéralement de plaisir avec du fondant au chocolat à base de psyllium, de poudre de graine de tournesol, de la fécule et du chocolat. 

 

Par quoi peut-on remplacer le psyllium ?

Dans la cuisine, le psyllium est souvent remplacé par de la Gomme Guar. Ils peuvent tous les deux remplacer à merveille le gluten. Elle se présente sous forme de poudre de couleur crème. Elle donne du volume aux pâtes à pain ne contenant pas de gluten. Vous pouvez également utiliser de la gomme xanthane. Vous en utilisez 1 cuillère à café pour 200 g de farine sans gluten. Mélangez-le avec le reste des ingrédients.